Comment poser des tuiles plates ?

Comment poser les liteaux ?

 

Après avoir mis en place les contrelattes, marquez l’emplacement des liteaux au cordeau à tracer en respectant un entraxe équivalent au pureau de la tuile. Clouez-les en prenant soin que leur extrémité ne dépasse jamais la moitié d’une contrelatte. Au niveau des arêtiers, procédez à leur découpage à l’aide d’une scie égoïne.

Débutez la pose par la rive. En plaçant une première tuile complète puis par une demi-tuile. Scellez-les au mortier bâtard. Au niveau de la rive d’égout, il est primordial de bien démarrer le premier rang (doublis). Fixez une latte de bois taillée en biseau (chanlatte) sur le pied des chevrons pour poser un premier rang de tuiles « courtes » qui déborde au-dessus de la gouttière de 6 à 8 cm. Recouvrez-les avec un rang de tuiles de taille normale. Clouez toutes les tuiles d’égout puis pour les autres rangs clouez une tuile sur cinq sur les liteaux.

Placez une tuile en débord sur l’arêtier, puis faites un trait de repère au droit de l’arête des deux pans de toit. Découpez les tuiles à l’aide d’une meuleuse d’angle. Si le mamelon qui sert à accrocher la tuile a été coupé, gâchez du mortier de ciment puis déposez-le sur l’arête. Posez la tuile sur le mortier et pressez afin de bien la sceller. Procédez de la même façon pour placer en bordure les tuiles qui recouvrent les rangs inférieurs. Ensuite, scellez les tuiles faîtières bout à bout sur des cordons de mortier bâtard. Comblez les joints et réalisez un bourrelet avec le même mortier.

 

omment monter des piliers de portail ?

Les piliers en kit sont une alternative séduisante aux traditionnels piliers coffrés. Plus simples à réaliser, ils demandent tout de même un certain soin pour assurer une bonne tenue dans le temps et supporter le poids de votre portail.

Difficulté : Moyenne à forte en fonction de vos compétences.

Outils et matériaux nécessaires :

  • pilier de portail en kit
  • pelle
  • pioche
  • seau
  • auge
  • massette
  • perceuse et des mèches adaptées
  • poteau de chaînage adapté à la taille de votre pilier
  • chevilles à expansion, adaptées au poids et à la taille du portail
  • taloche
  • mortier
  • mastic
  • truelle
  • niveau à bulle
  • mètre

Réalisation des fondations

  • A l’emplacement du futur pilier, à l’aide d’une pelle et d’une pioche, commencez par creuser un carré de 50 cm de côté sur une profondeur de 50cm également.
  • Installez ensuite le poteau de chaînage du pilier au milieu de la fosse.
  • Enfin, comblez la fosse en la remplissant de béton, que vous nivellerez avec une truelle.
  • Attendez au minimum trois jours avant de passer à l’étape suivante.

Montage du premier élément du pilier

Déposez une fine couche de mortier entre le sol et le premier élément, puis installez le premier bloc. Une fois le bloc mis en place, assurez-vous qu’il soit parfaitement horizontal à l’aide du niveau à bulle. Si ce n’est pas le cas, remédiez au problème en tapotant sur le bloc avec une petite masse afin de le replacer correctement.

Montage du pilier

  • Une fois le premier bloc bien en place, emboîtez dessus les autres blocs qui constituent le pilier.
  • En fonction du type de pilier choisi, vous pouvez soit vous contentez d’empiler les blocs, soit les solidariser avec du mortier.
  • Si vous avez opté pour un modèle avec un simple empilement, assurez l’étanchéité entre les différents niveaux avec du mastic.
  • Une fois le pilier monté, vérifiez qu’il soit d’aplomb avec le niveau à bulle. Si besoin, remettez-le à niveau en le tapotant avec votre massette.

Remplissage du pilier

  • Afin de remplir le pilier, déversez-y du béton, par couches successives d’environ 80 cm de hauteur.
  • Lissez et égalisez le haut du pilier avec une taloche.
  • Enfin, attendez deux ou trois jours que le béton soit sec avant de passer à l’étape suivante.

La finition

Fixez les gonds du portail en utilisant des chevilles à expansion capables de supporter le poids de votre portail. Si votre portail est particulièrement lourd, vous pourrez également opter pour des gonds à sceller dans la masse du pilier.

Comment poser un dallage de terrasse ? méthode classique

 

Pose de dalle classique

  1. Préparer un lit adapté : étaler le sable sur une épaisseur et le niveler à l’aide d’une règle et d’un niveau à bulles.
  2. Prévoir un peu plus de sable pour le tassement des dalles. Pour cela, placez deux chevrons parallèles en bordure de zone puis faites couler une grande règle sur les chevrons, une fois le sable mis.
  3. Donner une légère pente orientée vers l’extérieur de 1 à 2 cm par mètre pour permettre l’évacuation des eaux de pluie.
  4. Retirez les chevrons et commencez à placer les dalles. Commencez par le bord de la zone en calant chaque dalle soigneusement en utilisant un maillet en caoutchouc.
  5. Une fois une rangée terminée, vérifiez son alignement et mettez-la à niveau tout en respectant la pente prévue en utilisant un niveau à bulles placé sur une règle.

Si vous souhaitez réaliser une pose sur terrasse bétonnée, prévoyez de poser une couche de mortier sur la dalle nettoyée et mouillée. Posez le dallage en suivant la même méthode.

Comment poser un dallage de terrasse ? méthode sur plot

Pose de dalle sur plot

La pose de dalles sur plots nécessite de l’expérience. Il est donc préférable de faire appel à un professionnel. Si vous désirez le faire vous-même, commencez par une petite surface.

  1. Commencez à disposer les plots sur le sol de façon régulière (4 à 5 plots au mètre carré).
  2. Ensuite, posez des lambourdes sur les plots dans les encoches supérieures sur le long de la surface à daller. L’écartement des lambourdes ne doit pas dépasser 60cm et doivent correspondre aux mesures des dalles choisies. Utilisez la règle de maçon pour mesurer les espaces entre les lambourdes.
  3. Réglez la planéité du sol à l’aide d’un niveau à bulle en vissant ou en dévissant la partie supérieure des plots.
  4. Les encoches seront ensuite agrafées sur les lambourdes.
  5. Protégez les lambourdes à l’aide d’un ruban bitumeux en l’agrafant sur chaque lambourde.
  6. Vissez les lambourdes des bandes de clipsions sur lesquelles reposeront des dalles sur plots. Ensuite, déposez un filet de colle polyuréthane sur les clips des bandes de clipsions pour clipser les dalles dessus.
  7. A la fin, vissez un bandeau du même matériau (fabriqué à base du même matériau que les dalles) sur la partie haute des dalles et sur le tour de la terrasse.

Comment réaliser un chaînage horizontal avec 3 fers ?

montage des murs…chainage horizontal

me voila a la 11e rangée qui est constituée du chainage horizontal,ce sont des parpaings qui sont en forme de U on les pose dailleurs dans ce sens(face lisse vers le bas) contrairement aux parpaings « normaux »(face lisse vers le haut),ainsi ces parpaings U peuvent recevoir des ferailles qui seront prises egalement avec les ferailles verticales(celles des poteaux),puis on coule du beton pour que tout cela soit fermement maintenu.

puisque j’avais fait un rattrapage de hauteur j’ai donc cette 11e rangée parfaitement de niveau et hauteur identique pour continuer a monter l’ouvrage de maniere nikel.

Comment réaliser et maçonner un linteau ?

Mise en oeuvre du maxi linteau conforme au DTA du CSTB n°16-09/575. Mise en oeuvre selon DTU 20.1

  • Poser le Maxi-linteau avec un appui égal à 10 cm (A).
  • Dégarnir les briques adjacentes au Maxi-linteau sur une longueur de 10 cm de façon à avoir un appui de la poutre de béton armé de 20 cm minimum (B).
  • Positionner les armatures en calant leurs extrémités dans les alvéoles des briques.
  • Couler le béton.